Concertandco.com – mai 2010

Posté dans : Revue de presse | 0

À l’idée de publier une chronique de concert près d’un mois après ledit concert, j’avoue avoir été tenté par l’abandon lâche, me disant que ça n’aurait plus grand intérêt.
Et pourtant si, ça en conserve, car (au-delà du fait idiot que j’avais déjà commencé à écrire la chronique) un tel concert n’était pas anodin et mérite d’être rapporté.
Puis Brigitte Fontaine à Vauvert (11.000 habitants), je ne dirai pas que ça aura été probablement la première et la dernière fois, mais qu’a minima, ce n’est pas demain la veille qu’on reverra ça a priori !
Bien sûr, certains ont râlé qu’elle ne choisisse pas plutôt Montpellier ou Nîmes. Mais c’est au contraire une très bonne chose de ne pas concentrer les pointures dans les mêmes salles. Surtout quand on sait les efforts que font les organisateurs de concerts passionnés dans les petites villes et les villages, comme ceux de cette association Courant Scène de Vauvert.

Ils démontrèrent d’ailleurs à double titre leur bon goût, en programmant une première partie inattendue d’excellente facture, se réduisant à une simple lettre. Non, il ne s’agissait ni du collègue à Brigitte M(athieu Chedid), ni de (Dominique) A ou (Arthur) H en invités surprise. Z(orro), avec son fier étalon et son accent espagnol, aurait presque fait couleur locale, mais non, il s’agissait de L ! Vous ne connaissez pas ?
Alors faites comme moi, découvrez !* Car elle est vraiment sympathique. Je parle de la chanteuse, auteur-compositeur en action sur les planches depuis quelques années (mais n’ayant pas encore enregistré), mais sans oublier ses deux acolytes musiciens, une pianiste (Donia Berriri) et un violoncelliste-bassiste.